⇐ Utilisez notre moteur de recherche en cliquant sur la loupe.
default-logo

"La naturopathie, pour une écologie de la santé !"

Quelles sont les compétences du conseiller en hygiène vitale ?

Le/la CONSEILLER – CONSEILLÈRE EN HYGIÈNE VITALE peut travailler comme :
– indépendant à condition d’avoir au minimum un Certificat de gestion ou équivalent,
– en collaboration avec une équipe pluridisciplinaire dans des centres de bien-être ou en boutique.
Il/Elle peut prodiguer ses conseils d’hygiène de vie en conférences ou en cours collectifs (ateliers, cours d’éducation à la santé selon l’approche naturopathique), combiner ses compétences avec celles d’autres métiers de la santé et du bien-être.

En cas d’urgence, le/la CONSEILLER – CONSEILLÈRE EN HYGIÈNE VITALE oriente toujours la médecine officielle.

Le/La CONSEILLER – CONSEILLÈRE EN HYGIÈNE VITALE doit être capable de conseiller et informer sur les techniques naturelles et savoir les pratiquer. Il/Elle doit en outre cerner clairement les limites de sa profession et agir en conséquence.

Le/La CONSEILLER – CONSEILLÈRE EN HYGIÈNE VITALE ne peut en aucun cas effectuer des soins à caractère médical ou effectuer des soins se substituant à des thérapeutiques médicales car son intervention se situe au niveau de la prévention active et de l’éducation à la santé écologique.

Comment devenir conseiller/conseillère en hygiène vitale ?

Le premier cycle de notre formation certifiante vous permet d’exercer en tant que conseiller en hygiène vitale. Mêlant théorie et pratique, nous désirons vous accompagner dans vos démarches vers la réussite.

Découvrez le programme complet de notre formation certifiante